Le "Cirque Médical - J'ai Mal Partout" rapproche l'univers du cirque et le secteur du soin par des interventions auprès des publics fragilisés au préjudice des épreuves violentes du monde. L'association investit la discipline circassienne jubilatoire pour tenter d'améliorer la qualité de vie de la personne, des personnes, de la communauté.

 

L’association "J’ai Mal Partout" a pour objectif la production d'émotions joyeuses, de rires, d'émerveillement, de détente, rêves, bonheur, bonne humeur, et autres voyages imaginaires agréables ... en direction des personnes vulnérables en raison de leur état de santé physique, mentale et sociale. Cette impulsion espère participer à l’amélioration de la qualité de vie dans une prise en charge globale de l’être humain.

   

Pourquoi parler de cirque et de bonheur... en santé ? « La santé est un état de complet bien-être physique mental et social qui ne consiste pas seulement en l’absence de maladie ou d’infirmité » OMS, 1946.  Il semble difficile de détacher la question du bonheur de celle de la santé d’un individu. Cependant, les statistiques et l’air du temps tendent à interroger sur le poids de la tristesse dans notre société. La dépression est un trouble mental qui touche mondialement plus de 350 millions de personnes. Cette tristesse parfois invisible, se mesure sur le filtre de la détresse individuelle et collective, le système de soin de nos sociétés.  

 

« Quand on se bat contre une maladie, on gagne ou on perd, quand on se bat pour une personne on gagne toujours. »Patch Adams. 

L’association se reconnaît dans la déclaration de Fribourg(2007) qui défend que la culture fait partie des besoins premiers de la personne. La promotion d’un accompagnement culturel est envisagée comme participant à la défense des droits et de la dignité des individus. « L'un des grands malaises de notre civilisation est d'avoir totalement séparé l'ordre du rationnel et l'ordre du poétique, tandis que dans toutes les civilisations dites primitives, ce sont deux ordres étroitement unis » Claude Lévi-Strauss. Une proposition artistique en direction des personnes malades représente une tentative de réintroduction de poésie sur la surface visible des conséquences de ce « grand malaise ».

 

Pourquoi le cirque

« Le cirque est un rond de paradis dans un monde dur et dément ». A l’image de cette citation d’Annie Fratellini, les arts de la piste ont su préserver les valeurs humaines fortes qui soutiennent les toiles de son chapiteau. Profondément optimiste volontaire, défiant les impossibles, solidaire, bienveillant, l'art de la piste présente une dynamique judicieusement déployable au service de l'accompagnement des vulnérabilités.

​© 2016 Créé avec Wix.com